Epiceries sociales

Bien que connu pour être un pays riche, le Luxembourg compte parmi ses résidents un nombre croissant de personnes touchées par la pauvreté. Les aléas de la vie sont nombreux : perte d’emploi, divorce, maladie, etc. On tombe rapidement dans le cercle vicieux de la précarité et de l’exclusion. C’est dans ce contexte que sont nées les épiceries sociales de Caritas Luxembourg.

La première a ouvert ses portes à Esch-sur-Alzette en 2009, suivie en 2010 par celle de Diekirch, puis en 2014 par le Fairness Center de Rédange-sur-Attert. En juin 2016 a été inaugurée l’épicerie sociale de Luxembourg-Ville. Ce développement rapide témoigne du succès des épiceries sociales, mais malheureusement aussi de l’importance des besoins.

Lutter contre l'exclusion

L’objectif est de lutter contre l’exclusion en proposant aux personnes touchées par la pauvreté des produits alimentaires et d’hygiène à des prix jusqu’à 70% moins chers que ceux de la grande distribution. En plus de l’assortiment courant, une vingtaine de produits de première nécessité sont distribués gratuitement grâce au Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). Les personnes en situation de précarité voient ainsi leur pouvoir d’achat augmenté, tout en ayant accès à des produits frais et de qualité pour s’alimenter de manière équilibrée.

Renforcer le lien social

Au-delà de subvenir à ces besoins premiers, les épiceries sociales visent également à renforcer la solidarité et le lien social. Les personnes y sont accueillies avec une tasse de café et peuvent, si elles le souhaitent, discuter, échanger, participer à des ateliers de cuisine, etc. Des employés formés, soutenus par des bénévoles engagés, assurent cet accueil de qualité.

Lutter contre le gaspillage

Enfin, l’objectif est également de lutter contre le gaspillage des denrées alimentaires dans notre société de consommation. Certaines épiceries sociales (Esch-sur-Alzette, Diekirch, Rédange), comprennent également un espace « Kleederstuff » où il est possible d’acquérir des vêtements de seconde main à des prix très intéressants.

Contacts :

Caritas Buttek Esch-sur-Alzette

79, rue Dicks, L-4082 Esch-sur-Alzette, tél. : +352 40 21 31 904, buttek.esch@caritas.lu

Lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 16h30, mardi et jeudi de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30

Caritas Buttek Diekirch

20, route d’Ettelbruck, L-9230 Diekirch, tél. : +352 40 21 31 918, buttek.diekirch@caritas.lu

Du lundi au vendredi de 11h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

Caritas Buttek Rédange

32, Grand-Rue, L-8510 Rédange-sur-Attert, tél. : +352 40 21 31 547, buttek.redange@caritas.lu

Lundi de 13h à 18h30, mardi, mercredi, jeudi de 13h à 17h, fermé le mercredi

Caritas Buttek Ville de Luxembourg

21, rue Michel Welter, L-2730 Luxembourg, tél. : +352 26 19 60 49, buttek.luxgare@caritas.lu

Lundi, mercredi et vendredi de 14h00 à 18h00, mardi et jeudi de 10h00 à 18h00

Les horaires ci-dessus sont susceptibles d’être modifiés. Se renseigner par téléphone.

Téléchargez la plaquette des épiceries sociales

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews