La santé à la portée de tous !

Jeudi 6 mai 2021

Depuis maintenant plus de 6 mois, une équipe d’infirmiers de Caritas Luxembourg sillonne les rues de la capitale à la rencontre des personnes sans-abri. Leur objectif est toujours le même : les amener à se préoccuper de leur santé. Car les personnes vivant dans la rue sont nombreuses à souffrir de maladies importantes qui nécessiteraient une prise en charge.

« Etre dans la rue, c’est souvent ne plus avoir de suivi médical du tout. Le corps, et la santé en particulier, ne sont pas prioritaires » confie Laurie Gatley, infirmière en santé communautaire, qui parcourt chaque semaine les rues de la ville à la rencontre des personnes sans-abri. « Des maladies qui auraient pu facilement être traitées avec des soins basiques empirent, et se transforment en troubles chroniques. Et la personne devient extrêmement vulnérable. Notre travail est d’éviter d’en arriver là. Nous mettons tout en œuvre pour que la personne qui vit dans la rue puisse se faire soigner en toute sérénité. Bien souvent, particulièrement avec cette population, il y a un cumul de problèmes. Il ne s’agit donc pas seulement de les orienter vers un médecin, mais bien de les accompagner et de prévoir un suivi global de leur état de santé, afin de traiter l’ensemble des problèmes », précise-t-elle.

Nous mettons tout en œuvre pour que la personne qui vit dans la rue puisse se faire soigner en toute sérénité.

Et les effets de la crise sanitaire se font bien évidemment particulièrement sentir. « Il est clair que le Covid a accentué la précarité. Déjà parce que la vie en communauté augmente les risques de contagion. Mais aussi parce que les problématiques liées à la santé mentale se sont multipliées » ajoute l’infirmière. Les gestes barrières, eux, sont souvent appliqués mais sans être totalement compris. « Les personnes mettent par exemple un masque pour se parler, mais elles boivent dans la même bouteille, faute de gobelets ou de gourdes. Nous devons donc leur expliquer mieux pourquoi ces mesures de distanciation sont primordiales et comme les appliquer de manière adéquate. La sensibilisation est en ce sens extrêmement importante. Nous l’avions déjà constaté avec la vaccination contre la grippe cet hiver, et cela sera également le cas dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Coronavirus », conclut Laurie Gatley.

Pour aider les personnes vivant dans la rue durant cette période éprouvante, et pour soutenir plus largement les projets de Caritas Luxembourg, vous pouvez faire un don par virement sur le compte (CCPL) IBAN LU34 1111 0000 2020 0000 ou directement ci-dessous.

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews

Caritas Luxembourg utilisera les informations fournies sur ce formulaire seulement pour vous transmettre Caritas eNews.