L’équipe du foyer de nuit est prête !

Samedi 14 novembre 2020

Diana Pereira coordonne cette année le foyer de nuit de la Wanteraktioun pour Caritas Luxembourg. Interview avec cette nouvelle recrue à quelques heures du lancement de la Wanteraktioun 2020-2021.

Comment se sont déroulés les préparatifs de la Wanteraktioun 2020-2021 ?

Pour préparer la Wanteraktioun 2020-2021, nous nous sommes réunis à plusieurs reprises avec les représentants du Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région et les autres partenaires de la Wanteraktioun - la Croix-Rouge luxembourgeoise et Inter-Actions. Il faut dire que nous sommes relativement bien rôdés : La Wanteraktioun précédente avait été prolongée au-delà de la date de fin initiale à cause du Coronavirus. 

Ceci dit, à la fin, tout s’est un peu précipité. En raison de la situation sanitaire et de la mise en place du couvre-feu, nous avons dû ouvrir un refuge couvre-feu avec un service minimum (de 22h00 à 8h00) dès le 2 novembre, soit un mois à l’avance, et ce en quelques jours, afin que les personnes sans-abri puissent se mettre à l’abri pour la nuit et respecter le couvre-feu. 

Depuis le 2 novembre, tout se passe très bien. Les personnes qui viennent au foyer de nuit pour le couvre-feu sont très calmes et respectent les consignes. Nous sommes contents qu’elles puissent se protéger. La communication également entre tous les acteurs du terrain se passe très bien. Nous avons accueilli à ce jour 124 personnes différentes et un maximum de 73 personnes en une seule nuit.  La Wanteraktioun comme nous la connaissons commence, quant à elle, le 16 novembre, deux semaines avant la date de début habituelle.

Est-ce que l’équipe est déjà en place ?

Oui, depuis le 1er novembre. Nous avons beaucoup de chance de pouvoir compter de nouveau sur une  grande partie de l’équipe de l’année dernière. C’est une plus-value certaine puisqu’elle connaît à la fois les usagers qui viennent à la Wanteraktioun et le terrain. Nous sommes également très contents qu’elle se soit montrée disponible pour commencer un mois à l’avance. Ce n’est pas évident.

L’équipe comprend 6 travailleurs sociaux, mais aussi, pour le moment, une cinquantaine de bénévoles qui se relaient matin et soir pour accueillir au mieux les personnes sans-abri. Je tiens d’ailleurs à les remercier tous pour leur engagement. Sans les bénévoles, nous ne pourrions pas faire correctement notre travail.

Quelles sont les mesures que vous avez prises dans le cadre du Covid-19 ?

Nous prenons la température de chaque usager à l’entrée du foyer. Dès qu’une personne a de la fièvre, elle est redirigée vers une autre structure pour une prise en charge. Nous mettons du désinfectant à disposition un peu partout dans le bâtiment et veillons au respect des règles de distanciation. Le port du masque est obligatoire. 

Pour vous, la coordination du foyer de nuit est une première. Quel est votre esprit aujourd’hui, à quelques heures de l’ouverture de la Wanteraktioun ?

Je me réjouis bien sûr. Je suis contente de pouvoir relever ce nouveau défi et apporter ma modeste contribution. Mais je suis avant tout contente pour les personnes sans-abri, qu’elles puissent de nouveau dormir dans un lit au chaud.

Pour être sûr(e) de toujours être au courant de nos activités,
abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews

Caritas Luxembourg utilisera les informations fournies sur ce formulaire seulement pour vous transmettre Caritas eNews.