Soins & Santé en rue pour personnes sans-abri

Lundi 11 janvier 2021

Depuis novembre, une équipe d’infirmiers de Caritas Luxembourg sillonne les rues de la capitale en vue d’aider les personnes sans-abri. Une permanence est également assurée à la Wanteraktioun.

L’objectif de ce nouveau projet, soutenu par l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte et par des dons privés, est d’aider les personnes qui vivent dans la rue à prendre conscience de l’importance de prendre soin de leur santé et de leur hygiène. Aujourd’hui, avec la crise sanitaire du Covid-19, ceci est d’autant plus important. Nombreuses sont, en effet, les personnes dans la rue qui n’ont plus aucun suivi médical depuis des années, qui auraient besoin d’être soignées, mais qui se méfient, qui n’osent pas demander de l’aide ou qui ne savent pas à qui s’adresser pour se faire aider. Beaucoup d’entre elles n’ont même plus le ressenti de leur propre corps et laissent empirer des situations qui auraient pu être facilement maîtrisés avec des soins. Enfin, malheureusement, la plupart des personnes qui vivent dans la rue présentent souvent plus d’une maladie et sont donc particulièrement vulnérables.

Le projet va au-delà des simples soins infirmiers comme le traitement d’une plaie. Il s’agit d’abord de gagner la confiance des personnes dans la rue, de les sensibiliser aux différentes questions de santé et d’hygiène qui les concernent, de les amener à faire attention aux signes que leur envoie leur corps, de leur redonner petit à petit confiance au système de santé et, si elles le souhaitent, de les accompagner dans leur démarche pour se faire soigner. L’équipe du projet de santé communautaire travaille avec tout un réseau d’associations, d’assistants sociaux, de médecins et d’autres professionnels de la santé. En effet, l’accès aux soins pour les personnes sans-abri est souvent parsemé d’embuches : certains n’ont plus de couverture sociale, d’autres ne l’ont jamais eu, certaines personnes sans-abri ont peur de se retrouver dans une salle d’attente bondée de monde, certains professionnels ont peur que les personnes sans-abri ne fassent fuir leur autre clientèle, etc. La mission de l’équipe de Caritas Luxembourg est de réunir toutes les conditions pour que la personne sans-abri puisse se faire soigner en tout sérénité, qu’elle ait de nouveau confiance dans le système médical et qu’elle ait envie de continuer son traitement médical.

Depuis son lancement, voilà quelques semaines, une centaine de personnes a été rencontrée et une 20aine est suivie régulièrement. Une grande partie des questions portent bien évidemment sur le Covid-19, mais pas seulement. Le suivi thérapeutique et la prise en charge portent sur toutes les problématiques que peuvent rencontrer les personnes sans-abri, y compris les maladies mentales.

Pour Caritas Luxembourg, ce travail est important.

C’est plus facile d’accepter une aide que de la demander, » précise Laurie Gatley, en charge du projet.

« D’où l’importance de se rendre dans la rue, là où se trouvent les personnes sans-abri, plutôt que de les faire venir à nous. »

« En même temps, » souligne Laurie Gatley « notre souhait est  de développer au Luxembourg cette expertise d'accompagnement des personnes sans-abri en matière se santé et de soins, qui n’existe pas encore, contrairement dans nos pays voisins, mais qui est essentielle si l’on veut que les personnes sans-abri puissent bénéficier d’une prise en charge globale et avoir accès aux soins de santé. »

Un projet de Caritas Luxembourg, avec le soutien financier de:     

Caritas Luxembourg vient de publier une prise de position où elle demande à ce que les personnes vivant dans la plus grande des précarités, au Luxembourg et à l'échelle mondiale, soient prises en considération dans l'accès à la vaccination. Retrouvez la prise de position ci-dessous!

        

Lire le document de position