« Working Poor » : Caritas Luxembourg prend position

Mardi 26 avril 2022

Quelques jours avant la Fête du Travail du 1er mai, Caritas Luxembourg publie un papier de position sur les « Working Poor » dans lequel elle rappelle que le travail n’est plus une garantie pour échapper à la pauvreté. 

Pour Caritas Luxembourg, il est important d’agir maintenant et de mettre en œuvre des politiques qui garantissent aux personnes qui travaillent un revenu leur permettant de vivre dignement. La pauvreté laborieuse doit être considérée comme un défi majeur par les décideurs politiques luxembourgeois.

Parmi les mesures les plus urgentes à prendre, il a :

  • une réforme fiscale avec une véritable redistribution pour plus de justice sociale ;
  • l’adaptation régulière des allocations familiales et d’autres allocations à l’évolution des prix ;
  • une réforme de la formation professionnelle et l’élargissement de l’offre en formations ;
  • un effort continu pour améliorer la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale et privée.
  • la détermination du niveau du salaire minimum à partir du budget de référence.

Retrouvez toutes les revendications et propositions dans le document de position qui peut être téléchargé ci-dessous.

Avis et Positions Pauvreté laborieuse
Le travail n'est plus une garantie pour échapper à la pauvreté!
Visionner sur Issuu Téléchargement

Toutes les informations, les réponses à vos questions et les coordonées de contact!

      

Accéder