Un temps pour les femmes

Friday 8 March 2019

Le weekend dernier, Caritas Luxembourg était présent au Festival des Migrations avec un stand dédié à la Maison « Le Temps des Femmes ». Cette maison, inaugurée en janvier dernier, accueille les femmes réfugiées et migrantes quelques heures pendant la journée, sans leurs enfants et loin de leur foyer d’hébergement, pour discuter et échanger entre elles, faire toutes sortes d’activités et pour celles qui le souhaitent, se construire un projet de vie au Luxembourg.

Depuis son lancement, une cinquantaine de femmes fréquente régulièrement la Maison « Le Temps des Femmes ». Nous avons profité de leur présence au Festival des Migrations pour leur poser quelques questions sur leur motivation à venir à la Maison Le Temps des Femmes.

« J’habite seule avec mes enfants à Mersch et, à part avec mes enfants, j’ai très peu de contacts. Venir à la Maison Le Temps des Femmes me permet de rencontrer d’autres femmes et de parler un  peu », réfugiée du Kosovo

« Nous venons régulièrement car nous n’habitons pas loin. Nous venons principalement pour rencontrer d’autres femmes  car nous avons très peu l’occasion de sortir de chez nous. Nous ne connaissons pas grand monde ici au Luxembourg. », deux réfugiées syriennes

« Je viens principalement pour pouvoir parler le Français. Je prends des cours de français, mais pendant les cours nous ne parlons quasiment jamais. Nous ne faisons qu’écouter. Or, il faut utiliser la langue si on veut un jour pouvoir la maîtriser. A la Maison Le Temps des Femmes, j’utilise le Français pour parler avec les autres femmes, mais aussi avec les bénévoles, » réfugiée du Kosovo

« Je viens parce que j’aime les activités qui y sont proposées. J’aime surtout quand nous faisons de la cuisine, mais aussi la couture et les activités sportives. », réfugiée originaire d’Irak.

Le programme proposé par la Maison « Le Temps des Femmes » commence à prendre forme.

« Il se construit avec les femmes et à la demande des femmes, » précise Tatiana Chambert, l’assistante sociale qui encadre les femmes de la Maison « Le Temps des Femmes ».

Ainsi depuis quelques semaines, plusieurs ateliers sont proposés : un atelier de fabrication de fleurs en tissu, un atelier de yoga, un atelier de couture et de tricot, un atelier de sport, l’atelier « Vie saine et alimentation ». Des visites de découverte du Luxembourg sont également organisées, ainsi que des séances d’information sur des aspects pratiques du Luxembourg essentiels connaître. Les ateliers et les visites sont animées soit par des bénévoles soit par les femmes elles-mêmes.

« Ces dernières commencent à s’organiser pour prendre elles-mêmes en main cette Maison qui se veut avant tout leur maison, » souligne Tatiana Chambert.

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews