Vers de nouveaux modes de consommation

Thursday 4 April 2019

Du 5 au 7 avril ont lieu aux Rotondes les Fair Fashion Days organisés par Caritas Luxembourg et Fairtrade Lëtzebuerg dans le cadre de leur campagne commune « Rethink your Clothes » financée par le Ministère des Affaires étrangères et européennes. La campagne vise à informer le public sur les problèmes liés à notre manière de consommer la mode. Interview avec Ana-Luisa Teixeira en charge du projet côté Caritas Luxembourg.

Pourquoi ce projet ?

Caritas Luxembourg s’est engagé dans la thématique du travail décent depuis 2008. En effet, derrière la thématique de la mode il y a toutes les questions liées au travail décent et au respect des droits humains comme l’accès au salaire vital pour pouvoir vivre dignement. L’industrie du textile est un « bon » exemple pour montrer l’impact social et environnemental de nos modes de consommation et celui de notre modèle économique qui cherche toujours à produire plus, à des prix toujours plus attractifs avec une main d’œuvre à bas coûts.

Du 5 au 7 avril auront lieu aux Rotondes les Fair Fashion Days. Quel est l’objectif de cet événement ?

Nous souhaitons montrer aux personnes que des alternatives existent et qu’il y a des entreprises et des créateurs qui prennent déjà en compte dans leur production les critères éthiques. Nous aurons ainsi des exposants du Luxembourg, de Belgique, de France et d’Allemagne qui tous présenteront leurs productions des plus innovantes.  A côté des marques labellisées, il y aura aussi de nombreux exposants qui ont mis au goût du jour l’upcycling. C’est fou ce que l’on peut faire avec de vieux vêtements et un peu d’imagination !  Il y aura un défilé de mode et de nombreux exposés. Après ces journées, nous avons prévu de sortir une cartographie de tous les magasins du Luxembourg ayant un rayon de vêtements éthiques.

Comment votre campagne est-elle accueillie par le grand public ?

L’intérêt du public est très grand, sans doute parce que les vêtements touchent chacun de nous. Lorsque nous discutons avec les personnes sur nos stands d’information ou lors de nos événements, elles nous demandent toutes d’aller encore plus loin afin que entreprises prennent enfin leurs responsabilités.

Et les jeunes ?

En trois mois, nous sommes allés dans 17 lycées différents et avons pu discuter avec 382 élèves. C’est incroyable comment les jeunes d’aujourd’hui sont conscients de la problématique et font le lien avec les politiques et l’économie. Les questions qu’ils ont posées étaient très pertinentes. Leur volonté d’adopter de nouveaux modes de consommation plus équitables est grande et présage de grands changements pour le futur.

Pour en savoir plus sur les Fair Fashion Days, rendez-vous sur la page dédiée.

Be the first one informed about our projects and activities.
Subscribe to Caritas eNews!

Be the first one informed about our projects and activities. Subscribe to Caritas eNews!