Au Laos, les habitants dépendent fortement de l'agriculture pour leur vie quotidienne. 50 % des ménages sont principalement ou partiellement des agriculteurs de subsistance. En conséquence, leurs moyens de subsistance dépendent de facteurs qui échappent à leur contrôle : la qualité de leurs récoltes, la santé de leur bétail, l'accès aux marchés, les chocs extérieurs et les tendances sociétales et environnementales. La situation géographique du Laos, au confluent de plusieurs grands fleuves, accroît la vulnérabilité de la population aux changements environnementaux. Les fréquentes catastrophes naturelles exercent une forte pression sur le développement économique et social, notamment en termes de santé, d'agriculture, d'éducation et d'infrastructures.

Pour une mise en œuvre optimale des projets, Caritas Luxembourg dispose d'un bureau régional avec plus de 30 employés, qui est dirigé par un chef de mission laotien, Khamsing Namsavanh. Une des employées de Caritas Luxembourg au Laos est Sophie, qui y vit et travaille depuis 2019.

Sophie :

La population que nous soutenons avec nos projets vit souvent dans des endroits reculés. Il peut nous falloir jusqu'à trois heures de routes en mauvais état pour atteindre les villages depuis le chef-lieu de district, et certains ne sont pas accessibles pendant la saison des pluies. Les habitants de ces villages souffrent souvent d'un accès limité aux services de base, tels que l'eau propre, les toilettes, l'école ou les soins de santé. De nombreux bénéficiaires de Caritas sont de l'ethnie Hmong, une population qui connaît des taux de pauvreté et de malnutrition plus élevés. Nous travaillons avec le gouvernement local et les organisations de la société civile pour améliorer leur accès aux services de base et soutenir le développement communautaire".

Au Laos, le taux de pauvreté atteint 23% de la population et 33% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique. Le principal objectif de Caritas Luxembourg est de contribuer à la réduction de la pauvreté au Laos. Son action soutient le développement social et économique afin d'assurer l'amélioration du niveau de vie des populations locales. Les activités se concentrent sur le renforcement des moyens de subsistance, le développement communautaire durable, la réduction des risques de catastrophes et l'amélioration de la santé et de la nutrition. Caritas Luxembourg, avec le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères du Luxembourg, s'engage à améliorer les conditions de vie des villageois et à leur donner les moyens de prendre le contrôle de leur vie.

À cet égard, l'un des principaux projets est consacré à la diversification de la production agricole. Ceci est réalisé par le développement d'activités d'élevage de vaches, avec un accent sur l'amélioration des pratiques d'élevage et de la santé animale. L'accès aux services vétérinaires est également amélioré grâce à la mise en place de vétérinaires villageois. En outre, Caritas soutient la production biologique de riz et de légumes, ainsi que l'expansion des systèmes d'irrigation pour accroître la sécurité alimentaire. Les femmes reçoivent également des micro-crédits pour développer leur tissage ou leur production animale, ce qui leur permet d'augmenter le revenu du ménage. Cette approche de la diversification des moyens de subsistance est soutenue par une cartographie participative de l'utilisation des terres et de la protection des forêts, ainsi que par un soutien à la bonne gouvernance locale.

L'amélioration de la nutrition est également au cœur des activités de Caritas Luxembourg au Laos, avec des actions au niveau communautaire et politique. Les capacités des acteurs de la nutrition sont renforcées pour la planification et les interventions en matière de nutrition. En ce qui concerne l'assainissement, des latrines sont construites et des centres de santé sont entretenus (formation des employés, fourniture d'équipements). La sensibilisation de la population à l'hygiène est également renforcée par de vastes campagnes de santé. L'installation de systèmes d'approvisionnement en eau permet de fournir de l'eau propre et de réduire les maladies causées par l'eau sale.

En outre, pour faire face aux inondations, des canaux de drainage sont construits et les berges des rivières sont rehaussées. Les infrastructures clés telles que les ponts et les systèmes d'irrigation sont réparées ou construites pour améliorer la résilience des communautés. Des systèmes d'alerte précoce sont mis en place dans les villages pour alerter les communautés sur les catastrophes à venir, afin qu'elles puissent se mettre à l'abri et emporter leurs biens essentiels avec elles.

Au cours de son travail quotidien sur place, Sophie est en mesure d'observer les changements :

Lorsque j'ai effectué ma première mission sur le terrain dans le district de Mok, en novembre 2019, j'ai été impressionnée par l'impact des projets de Caritas sur le développement du district, qui est particulièrement pauvre et isolé. Nous travaillons avec les autorités locales à travers une approche holistique et visons à traiter les différentes vulnérabilités des communautés locales : nos projets ont soutenu la construction de systèmes d'eau, d'un pont et d'un centre de santé, ont renforcé la planification du développement des villages, ont mis en place des fonds de développement des villages, ont soutenu l'aménagement du territoire et ont apporté un renforcement des capacités aux autorités du district. En mettant en œuvre de nombreuses activités et projets au même endroit, nous avons pu développer une coopération confiante avec les communautés et le gouvernement local du district.

La dernière fois que je suis retournée à Mok et que j'ai discuté avec les bénéficiaires, j'ai observé une amélioration rapide du niveau de vie des communautés, car les gens parlaient d'une augmentation des revenus, de maisons plus confortables et semblaient avoir plus confiance en l'avenir".

Les personnes qui souhaitent soutenir les projets de Caritas au Laos - et plus largement toutes les activités de Caritas Luxembourg - peuvent le faire en faisant un don par virement sur le compte (CCPL) IBAN LU34 1111 0000 2020 0000 ou directement ci-dessous.

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews

Caritas Luxembourg utilisera les informations fournies sur ce formulaire seulement pour vous transmettre Caritas eNews.