Service ambulatoire d'aide aux familles FARE

Ce service accompagne les familles fragilisées chez elles, en ambulatoire.

L’aide est à la fois psychique, sociale et éducative et l’objectif premier est de maintenir les enfants dans leur milieu familial et d’éviter  le placement volontaire ou judiciaire. Le service intervient également après un placement lorsque les enfants réintègrent le milieu familial.

Les demandes lui parviennent via l’Office National  de l’Enfance, mais les demandeurs initiaux sont soit les familles elles-mêmes, soit le SCAS, le tribunal de la jeunesse ou bien une assistante sociale ou un autre professionnel en contact avec l’enfant ou la famille.

« En général, nous travaillons surtout avec les parents car nous sommes d’avis que ce sont les parents qui doivent changer de comportement ou leur manière d’éduquer si on veut changer la situation ou le comportement de l’enfant, » explique Claudine Bremer, responsable du serive FARE.

Le travail des intervenants vise donc en premier lieu la coopération des parents et se fait en réseau avec les autres acteurs du secteur social. A partir de la prise en compte des différentes visions du monde et opinions, le service élabore avec la famille et les autres professionnels impliqués un genre de plan d’aide qui regroupe tous les points  à travailler.

« Nous essayons de mobiliser  les ressources des familles plutôt que de leur dicter comment et quoi faire, » souligne Claudine Bremer.

L’approche prend en compte les situations problématiques dans la vie quotidienne de la famille, les événements importants, heureux, les éventuels drames, leur modèle pour faire face à ces situations, leur position par rapport aux interventions antérieures, etc. Elle est avant tout ancrée dans le présent, mais avec une vue vers le futur. 

Avec cette approche très respectueuse  de la famille, le service FARE arrive à trouver avec les familles des solutions sur mesure qui leur conviennent et qui durent dans le temps. En même temps une grande partie de la pression qu’elles peuvent ressentir leur est enlevée.

« Nous avons constaté que cette manière d’aborder les familles est extrêmement valorisante et constitue  une source de motivation surprenante pour les familles, » conclut Claudine Bremer.

Contact

Tél.: +352  27 51 96 -12, -13, -14, -15, fare@isj.lu

Pour être sûr(e) de toujours être au courant de nos activités,
abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews

Caritas Luxembourg utilisera les informations fournies sur ce formulaire seulement pour vous transmettre Caritas eNews.