A la rencontre des enfants rohingyas

Vendredi 14 juin 2019

Le déplacement de la Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Paulette Lenert, au Bangladesh s’est poursuivi avec la visite d’un second projet de Caritas Luxembourg dans le pays et qui vise à aider les enfants des camps de réfugiés rohingyas.

En effet, depuis l’été 2017, plus d’un million de Rohingyas ont fui le Myanmar pour échapper aux violences et se sont réfugiés au Bangladesh voisin. Dès le début de la crise, Caritas Luxembourg a été sur le terrain par l’intermédiaire de son partenaire Caritas Bangladesh pour venir en aide aux réfugiés et y distribuer des abris, de l'eau, de la nourriture ainsi que des ustensiles de cuisine. Deux ans plus tard, la sécurité des Rohingyas n’est toujours pas garantie au Myanmar. Leur vie dans les camps au Bangladesh se prolonge et reste très précaire, surtout pour les enfants.

C’est dans ce contexte que Caritas Luxembourg a mis en place des centres d’accueil spécialement dédiés aux enfants. Beaucoup d’entre eux sont traumatisés, déracinés, certains sont seuls. Dans les centres d’accueil, les enfants peuvent participer à des activités récréatives, interagir avec d'autres enfants et s'exprimer sur les traumatismes qu’ils ont vécus. Les centres sensibilisent également les enfants, leurs parents et toute la communauté sur la violence et le trafic d'enfants et de jeunes femmes qui peuvent exister dans ces camps de réfugiés.

Lors de sa visite, la ministre a pu se faire une idée précise de la situation dans les camps et de l’importance de projets comme celui porté par Caritas Luxembourg et Caritas Bangladesh.

Le projet est financé grâce au soutien du Ministère des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg et de nombreux donateurs privés.

Pour être sûr(e) de toujours être au courant de nos activités,
abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews