Syrie : 81% des déplacés ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence

Jeudi 16 janvier 2020

Fin décembre, Caritas Luxembourg avait reporté sur la situation dramatique en Syrie. L’intensification des frappes aériennes et des bombardements et la reprise des combats terrestres le long des lignes de front au sud d’Idleb ont obligé plus de 350.000 personnes à fuir la région de Ma’arrat An Nu’man pour se rendre vers le Nord. La région de Ma’arrat An Nu’man est aujourd’hui quasiment dépeuplée. D’autres milliers de personnes de la région à l’Est de Saraqab ont elles aussi fui leurs villages par peur d’être à leur tour la cible des bombardements. Aujourd'hui, les villageois à l'Ouest d'Alepp doivent aussi fuir.

Toutes ces personnes se sont déplacées vers les zones au Nord-Ouest d’Idlib, des zones déjà très saturées. Caritas Luxembourg et son partenaire local sont sur place pour aider toutes ces personnes. Ces dernières sont enregistrées et reçoivent une première aide d’urgence sous forme d'abris, de nourriture, de kits d’hygiène, de réchauds, de latrines, etc..

Fin décembre, une enquête auprès 1.562 familles déplacées a été réalisée sur leur situation et leurs besoins.

Les résultats montrent l’urgence de la situation :

77% des familles interrogées se sont déplacées au moins deux fois depuis qu’elles ont quitté leur village. Elles étaient en moyenne 13 jours sur la route et ne sont que depuis 10 jours dans leur localisation actuelle. Les enfants représentent 39% des déplacés. Ils sont particulièrement affectés. 45% des familles ont trouvé refuge dans des ruines ou des maisons inachevées, 33% dans les camps nouvellement créés, 12% sont en pleine nature et 10% dans des refuges collectifs. Pour 81% d’entre eux le principal besoin pour le moment est de pouvoir se nourrir et nourrir leurs enfants.

Caritas Luxembourg et son partenaire local distribuent des repas deux fois par jour à plus de 20.000 déplacés quotidiennement. Du matériel de cuisine et des paniers de nourriture sont également distribués.  Ces dernières semaines plus de 50 latrines d'urgence ont été mises en place pour près de 1300 déplacés. Plus de 1700 personnes ont bénéficié de travaux de réparation de leurs abris. Enfin, près de 500 personnes se sont vus installer des abris et plus de 2000 personnes ont reçu des kits pour des abris d’urgence. Les besoins restent cependant énormes.

Pour être sûr(e) de toujours être au courant de nos activités,
abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews