Malgré le Covid, les bénévoles sont au rendez-vous !

Jeudi 12 novembre 2020

Les bénévoles sont une partie essentielle de l’accueil des personnes sans-abri au foyer de nuit de la Wanteraktioun. Interview avec Andrea Beestermöller, coordinatrice du bénévolat auprès de Caritas Luxembourg, sur comment se passe la mobilisation des bénévoles pour le foyer de nuit de la Wanteraktioun.

Qu’avez-vous fait pour mobiliser les bénévoles de la Wanteraktioun ?

La première chose que nous avons faite, et ce dès début septembre, c’était de recontacter tous les bénévoles qui avaient participé l’année dernière en leur demandant s’ils étaient intéressés à reparticiper cette année et en leur expliquant les mesures qui sont prises pour protéger aussi bien les bénévoles que les usagers du Coronavirus. Nous avons également contacté les personnes qui tout au long de l’année s’étaient manifestées pour faire du bénévolat chez Caritas Luxembourg, mais pour lesquelles nous n’avions pas trouvé de mission adéquate, soit parce qu’il y avait suffisamment de bénévoles dans le domaine dans lequel les personnes voulaient s’engager, soit parce que l’accès à certaines structures est limité pour le moment à cause du Coronavirus ou bien pour des raisons de maîtrise du français. Enfin, nous avons publié un appel sur notre site Internet qui a eu beaucoup de succès. Grâce à ces actions et au partenariat que nous avons avec la BGL BNP Paribas, nous avons actuellement plus d’une cinquantaine de bénévoles qui se relaient au foyer de nuit de la Wanteraktioun.

Est-ce que cela suffit ?

Avec 50 bénévoles, nous pouvons déjà bien fonctionner. Pour fonctionner de manière idéale, il nous faudrait cependant au moins 60 bénévoles. Donc, s’il y a des personnes intéressées, elles peuvent encore se manifester.

Que font les bénévoles au foyer de nuit de la Wanteraktioun ?

Les bénévoles préparent et servent le petit-déjeuner et le dîner, distribuent les serviettes pour la douche, donnent les clés pour les casiers personnels, orientent les personnes vers les dortoirs ou la salle à manger, etc. Tous les ans, nous organisions au préalable une réunion d’information avec tous les bénévoles, ainsi qu’une visite sur les lieux. Cette année, la réunion d’information a été organisée par visioconférence  et les visites sur place ont lieu en petits groupes.

Au-delà de cette aide précieuse, les bénévoles apportent aux usagers de la Wanteraktioun ce sentiment  qu’il y a des personnes qui s’intéressent à eux, se préoccupent d’eux, se mobilisent pour eux et pour lesquels ils comptent. C’est pour cela que les bénévoles sont essentiels et irremplaçables et que nous les remercions vivement, aujourd’hui encore plus à cause de la situation sanitaire qui n’est pas facile. Nous comprenons, cependant aussi, les personnes qui cette année ne peuvent pas participer parce qu’elles sont elles-mêmes vulnérables ou ont dans leur entourage proche des personnes vulnérables.

Qu’est-ce qui est fait pour protéger les bénévoles et les usagers du Coronavirus ?

Nous avons revu tous les flux et tous les points critiques en mettant l’accent sur la sécurité des usagers, des bénévoles et des collaborateurs. Ces derniers portent  un masque en continue. Des désinfectants sont disponibles un peu partout. À la porte d’entrée, la température des usagers est prise. Pour les usagers, le port du masque est obligatoire lors du service des repas et lorsqu'ils se déplacent dans le bâtiment. Des tables ont été installées devant le comptoir du réfectoire pour créer une plus grande distance entre les bénévoles et les usagers. Des cloisons en plexiglas ont également été rajoutées. Tout est fait pour garantir un maximum de sécurité.

Pour être sûr(e) de toujours être au courant de nos activités,
abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews

Caritas Luxembourg utilisera les informations fournies sur ce formulaire seulement pour vous transmettre Caritas eNews.