Un filtre qui sauve des vies !

Lundi 11 mars 2019

Gros plan sur le Laos dans le cadre de la nouvelle campagne de Caritas Luxembourg. Ce pays d’Asie du Sud-Est fait toujours partie des plus pauvres de la planète. Dans les régions rurales, le niveau de vie de la population est encore plus bas que dans les villes et les maladies y sont courantes, en particulier celles liées à la consommation d’eau non-potable. Aujourd’hui encore, ces maladies sont responsables chaque année de la mort prématurée de 6.000 personnes à travers le pays.

Caritas Luxembourg a bien compris cette problématique et l’enjeu que représente l’eau propre pour ces communautés. Depuis plusieurs mois, des réservoirs équipés de filtres à eau sont donc distribués aux familles les plus pauvres de la région dans laquelle Caritas Luxembourg travaille. Le principe est simple : on remplit le réservoir avec l’eau de la source, celle-ci est purifiée grâce à un filtre en céramique et ressort prête à être consommée, utilisée pour la cuisine ou pour l’hygiène.

Un principe simple donc, pour un coût relativement modeste, puisque le réservoir et le filtre ne coûtent au total que 40 €.

« L’accès à l’eau propre est primordial » témoigne Michael Feit, Responsable du service de Coopération Internationale de Caritas Luxembourg, qui s’est rendu sur place le mois dernier. « Dans ce sens, la distribution de filtres à eau est un moyen simple, bon marché, mais surtout tellement efficace de lutter contre les maladies et la pauvreté », ajoute-t-il.