« Je ne peux que leur dire BRAVO !»

Vendredi 11 septembre 2020

Caritas Luxembourg gère à travers Caritas Jeunes & Familles toute une série de maisons-relais. A quelques jours de la rentrée scolaire, interview avec Pascale Lies-Schmit, directrice.

Comment les maisons-relais se préparent-elles à la rentrée scolaire ?

Nous avons depuis longtemps mis en place toutes les recommandations du Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et de lu Ministère de la Santé en matière de Coronavirus. Il ne faut pas oublier que les maisons-relais ont fonctionné tout l’été et aussi avant les vacances. D’ailleurs, deux de nos foyers de jour sont restés ouverts pendant la période la plus dure du confinement pour accueillir les enfants du personnel de santé et des soins. Le 15 septembre, ce sera pour nous une sorte de « troisième » rentrée en quelques mois. A chaque nouvelle étape, nous nous sommes préparés du mieux que possible et avons intégré l’expérience de l’étape d’avant. Ces derniers mois, nous avons beaucoup appris, échangé régulièrement entre maisons-relais de Caritas Jeunes & Familles et intégré les meilleures pratiques de chacune.  Pour la rentrée du 15 septembre, ce qui change c’est que les enfants que nous accueillerons dans nos maisons-relais auront encore plus de contacts qu’auparavant. Nous devons donc être encore plus prudents et ce alors que les moyens (personnel et salles) à notre disposition sont les mêmes que ceux d’avant la crise sanitaire. C’est un vrai défi, mais nous restons confiants car nous pouvons compter sur l’expérience, le bon sens et la flexibilité de nos collaborateurs.

Quelle a été la réaction des enfants ces derniers mois ?

Les enfants ont été tout simplement « super ». Nous, les grands - parents, enseignants, éducateurs - leur avons demandé tellement de choses et ils ont participé sans discuter. Je ne peux que leur dire à tous BRAVO.

Par contre, nous voyons aussi ces dernières semaines que les enfants sont de plus en plus conditionnés par le Coronavirus et les mesures de sécurité alors même que nous essayons dans nos structures de le leur faire oublier le plus possible. Ils sursautent dès qu’un autre enfant s’approche d’eux de plus près, n’osent plus se toucher, n’arrivent plus à lire les expressions sur le visage des autres, etc.. Or, il est important pour leur développement que les enfants apprennent à comprendre les émotions des autres et à exprimer les leurs. C’est sur ce volet émotionnel que nous allons travailler en priorité avec les enfants dans les prochains mois. Un juste équilibre entre mesures d’hygiènes et expression d’émotions doit être possible.

Et comment a vécu le personnel éducatif la situation ?

Au départ, il y avait une grande peur parmi nos collaborateurs de transmettre le Coronavirus aux enfants. Mais au fur et à mesure du temps et des mesures prises, cette peur s’est estompée. D’ailleurs, le fait qu’ils puissent se faire tester régulièrement les a rassurés. Aujourd’hui, ils sont beaucoup plus à l’aise et savent qu’en cas de problème, tout un dispositif existe. Ils ont continué à rester en contact avec les enfants et leurs parents par toute une série de moyens, afin de faciliter plus tard le retour des enfants dans leur maison-relais. Ils ont également commencé très tôt à préparer le retour des enfants. Enfin, beaucoup n’ont pas hésité à dépanner d’autres structures qui elles étaient en manque de personnel.

Ce qui est sûr c’est que tous se réjouissent de la rentrée scolaire et de revoir les enfants qui ne sont pas encore retournés dans leur maison-relais depuis le confinement. Les enfants leur ont beaucoup manqué !

MERCI!

Un grand Merci à tous ceux et celles qui ont permis que tout se passe bien jusqu’à présent dans nos maisons-relais : collaborateurs, enfants, parents et aussi aux jeunes volontaires de Young Caritas qui sont venus aider à partir du mois de mai. MERCI !

Pour être sûr(e) de toujours être au courant de nos activités,
abonnez-vous à notre newsletter !

Pour être toujours au courant de nos actualités, abonnez-vous à Caritas eNews

Caritas Luxembourg utilisera les informations fournies sur ce formulaire seulement pour vous transmettre Caritas eNews.