Moments d’échange avec l’Archevêque de Luxembourg

Mardi 27 novembre 2018

Pour la  Journée Mondiale des Pauvres, le Pape François avait invité l’Eglise à vivre cette journée comme un moment privilégié avec les personnes dans la précarité conformément au psaume : « Un pauvre crie; le Seigneur entend » (Ps 33,7). A cette occasion, l’Archevêque Jean-Claude Hollerich avait invité, samedi dernier, des personnes en situation de précarité à une rencontre à la maison épiscopale.

Les personnes vivant dans la précarité et accompagnées par Caritas Luxembourg ont accueilli cette invitation avec une grande joie et beaucoup d’intérêt. Les personnes ont eu l’occasion de parler de leur situation, de leur vie, des problèmes qu’elles rencontrent, du soutien qui leur est offert… et bien sûr de leurs rêves. Certaines d’entre elles, ont présenté avec fierté le CD « Mär sinn aarme Sai » qu’elles ont réalisé dans le cadre de l’atelier créatif Creamisu. Celui-ci permet à des personnes vivant dans la précarité de s’exprimer à travers la musique, la peinture, la composition, etc. Les différentes chansons du CD expriment toutes l’espoir d’une vie meilleure.

Les personnes ont également eu l’occasion de parler des activités de musculation proposées par Caritas Luxembourg dans le cadre de son projet Rebuilding, mené par Georges Christen, et du Streetfootball. Ces activités sportives leur permettent non seulement de développer leur condition physique, mais aussi et surtout leur mental et de retrouver l’estime en elles.

Lors du moment de recueillement à la chapelle en mémoire de Luca Gregorio, un bénévole de Caritas Luxembourg décédé il y a peu, l’Archevêque a parlé de la dignité de la personne, que toute vie humaine est sacrée depuis sa conception jusqu’à la mort, et voulu par Dieu. L’Archevêque a encouragé les invités à dépasser leurs peines, à garder espoir et à aller ensemble vers une vie meilleure.

Après un repas convivial, les invités ont quitté la maison épiscopale la tête pleine de beaux souvenirs et avec la promesse de se revoir. L’après-midi s’est terminée au cinéma avec la projection du film Superjhemp.