Aller au contenu principal

Quand parentalité rime avec précarité

Lundi 13 mai 2024

Il y a quelques jours à peine, le 15 mai, nous célébrions la Journée Internationale des Familles. L’occasion de réfléchir à la précarité vécue par certaines d’entre elles ici au Luxembourg.

Nous ne vous l'apprenons pas : elles sont nombreuses ces familles, en majorité monoparentales ou avec plusieurs enfants, qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts, en particulier avec les coûts de la vie qui ne cessent d’augmenter, sans parler des frais liés au logement. Un tiers de ces familles risque aujourd’hui de tomber dans la pauvreté. Nous ne pouvons laisser cela arriver !

De nombreuses familles en difficulté se tournent vers nous. Les besoins sont variés et nombreux. Nous leur venons en aide, quel que soit le problème. Nous les aidons à obtenir un logement, nous leur fournissons des bons d’achat dans nos épiceries sociales, nous les aidons à se meubler, nous leur offrons une aide financière pour acheter des vêtements, avancer des frais médicaux ou pour une garantie locative, nous les soutenons dans leurs démarches administratives, mais également psychologiquement,… Nous vous invitons à lire ci-dessous les témoignages de deux de nos travailleurs sociaux qui soutiennent et épaulent ces familles au quotidien.

Si la liste de nos activités en faveur de ces familles est longue, nos besoins le sont aussi. Et tous nos efforts ne seraient pas possibles sans votre soutien. C’est pourquoi nous faisons une nouvelle fois appel à votre générosité aujourd’hui : nous avons besoin de vous pour pouvoir continuer à les aider.Campagne mai 2024

Chaque geste compte. Chaque don compte.

Merci de tout cœur ! 

Ana-Marija Soric« Notre porte est ouverte à toute personne en difficulté »

De nombreuses familles frappent tous les jours à notre porte pour demander de l’aide. Elles sont prises en charge par notre Accueil social. Nous sommes un service d’aide, d’écoute, d’information, d’orientation et d’accompagnement pour toutes les personnes résidant au Luxembourg. Il y a des besoins alimentaires, vestimentaires, médicaux, mobiliers, des demandes d’aide financière pour des besoins ponctuels,… Les demandes sont très variées. Récemment, une très jeune maman célibataire de jumeaux d’à peine un an, avec des revenus très limités, a fait appel à nous : elle effectuait chaque jour plus de 4 heures de trajet en transports en commun entre son domicile, la crèche et le lycée où elle suivait une formation. Leur journée débutait avant même 5 heures du matin ! Elle n’avait pas les fonds nécessaires pour passer son permis de conduire. Nous l’avons financé. Pour que sa vie évolue et qu’elle puisse offrir un meilleur avenir à ses enfants. Chaque geste peut changer durablement la vie de quelqu’un.

Ana-Marija Soric, Responsable de l’Accueil social de Caritas Luxembourg

Susana Monteiro« L’accès à un logement décent constitue un défi majeur pour les familles à revenus modestes »

De plus en plus de familles s’adressent à nous : des mères seules, des familles nombreuses, des personnes qui viennent d’obtenir le statut de bénéficiaires de protection internationale,... C’est un véritable challenge pour elles de trouver un logement abordable. On les aide donc en leur mettant à disposition un des logements sociaux que nous gérons et en les accompagnant dans un projet d’insertion plus global. Le but étant qu’elles trouvent un travail et qu’elles puissent par la suite accéder à un logement privé. Comme cette famille, un couple et ses 3 petites filles, qui sont sortis il y a quelques mois d’un foyer, lorsqu’ils ont obtenu le statut de bénéficiaires de protection internationale. On leur a mis à disposition un des logements que nous avons en gestion locative, pour un loyer modéré. Ils ont connu pas mal de soucis, notamment au niveau de la santé du papa, et ils ont accumulé des dettes. Aujourd’hui, on les aide dans leurs démarches pour qu’ils s’en sortent. On les oriente aussi vers des cours de langue adéquats, afin de favoriser leur insertion dans la société. C’est un processus long, un accompagnement dans la durée, mais qui est nécessaire pour leur donner la chance qu’ils méritent !

Susana Monteiro, Assistante sociale, Logement pour l’Inclusion sociale

Familles dans le besoin_campagne mai 2024

 

Actualités liées

Dimanche 30 juin 2024.

Parcours de 5km accessible à tous.

A partir de 10h à la Kockelscheuer.

En faveur des épiceries sociales « Caritas Buttek ».

 

Joignez-vous à nous !